Appel à solidarité ! Appel à participation !

Ça pousse ! C’est le printemps ! Alors que la nature reprend vie, La Trousse corrézienne, dont la nature est de faire du lien, pourrait devenir malade d’être confinée. L’équipe qui l’anime vous propose de profiter de ce moment de pâmoison de nos êtres suractifs pour favoriser son redémarrage d’été et reprendre des forces pour l’échéance d’automne : le passage en mensuel dans un nouveau format.

Pour ceux et celles qui ne nous connaissent pas encore, La Trousse corrézienne est un journal d’information locale, piquant et rigolard.Actuellement il est de trente deux pages et à parution bimestrielle. Il est né il y a 5 ans. Son statut juridique est associatif et sa gouvernance collégiale. Libre et indépendant des partis politiques et des grands groupes de presse ou financiers, sa particularité est d’être entièrement écrit et dessiné par des citoyens bénévoles. Son budget de fonctionnement est de 39 000 euros par an pour les charges d’impressions et de distribution, d’un local et d’une salariée coordinatrice. Il est vendu au prix modique de trois euros, imprimé en 2000 exemplaires, acheté par environ 800 personnes et lu, on l’espère, par bien plus…

La proposition originale de cette initiative est « d’inventer collectivement un journalisme citoyen en l’écrivant ». L’ambition est de déployer l’expression publique sous des formes variées. Il s’agit d’inviter à l’élaboration d’un propos, de préférer la subjectivité assumée à l’objectivité présumée, de travailler la posture et l’angle de vue plutôt que d’excréter des opinions, et ainsi de déployer la critique et la mise en lumière des personnes et des actes qui fabriquent notre territoire. Ne plus subir l’information mais la fabriquer.

Participer à La Trousse corrézienne peut prendre des formes très variées, généreusement cumulables et électroniquement réalisables de suite :

Toutes ces actions peuvent également être réalisées en écrivant et/ou en adressant vos chèques à :

La Trousse corrézienne

26, quai Baluze

19000 TULLE

Vous l’avez compris, ce n’est qu’avec vous et un peu de votre blé et de votre oseille que nous allons pouvoir continuer de cultiver cette aventure rare et précieuse.

Que vous soyez de Corrèze, de France ou de Navarre, merci d’avance !

L’équipe de La Trousse corrézienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.