Je modèle, tu modèles, ils modèlent…

Avant Noël, Paulette s’est baladée dans Tulle pour faire ses petits cadeaux. La plupart étaient faits maison, évidemment, mais elle a aussi été fouiner dans les boutiques d’artisans d’arts
locaux. Et là, elle a découvert, notamment, des créations à partir de pâte Fimo, absolument magnifiques (Cyril Giradeau, artiste plasticien de génie). Ça lui a donné des envies de modelage, à Paulette. D’autant qu’en hiver, quand il pleut, il faut bien trouver de quoi occuper les enfants. Mais voilà, vous commencez à la connaître, Paulette. Vous croyez vraiment qu’elle va aller acheter de la pâte Fimo ? Déjà, acheter tout fait, y a pas moyen, et puis c’est quand même un produit hyper polluant et nocif pour la santé.
Du coup, qu’à cela ne tienne, elle s’est attelée à des pâtes à modeler faites maison. Et vous savez quoi ? Et bien ce n’est vraiment pas compliqué !! Il y a même des moments où Paulette se prend à rêver qu’à l’école, les enseignants fabriquent des pâtes à modeler et de la colle de farine avec leurs élèves.… Ça ne peut pas faire de mal, de rêver, n’est-ce pas ?

La porcelaine froide

On premier essai, bien réussi, a été de fabriquer ce qu’on appelle de la porcelaine froide : c’est de la pâte à modeler durcissante. Rien de plus simple, et génial avec les enfants, dès lors qu’on veut conserver leurs créations.
Il vous faudra :

un volume de fécule de maïs pour deux volumes de bicarbonate de soude et un volume d’eau froide.

Dans une casserole, mélanger ensemble tous ces ingrédients.
Mettre la casserole sur feu doux, et mélanger avec une cuillère en bois. Lorsque la pâte devient épaisse et qu’elle se décolle de la casserole, c’est prêt.
On peut ensuite soit la colorer en intégrant des pigments, soit la laisser blanche, puis la peindre quand elle sera sèche.
On peut ainsi modeler ce que l’on souhaite. On laisse sécher à l’air libre, et l’objet durcit en quelques jours. On peut ensuite la vernir si on le souhaite, notamment pour faire de jolies perles pour créer des bijoux…

 

La pâte à modeler

Et pour faire de la pâte à modeler qui ne durcit pas, pour des œuvres éphémères, voici l’autre recette de Paulette.
Il vous faudra :

– 1 tasse de farine,
– 1/2 tasse de sel
– 1 tasse d’eau chaude
– 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
– 1 cuillère à café d’huile

Dans une casserole, mélangez tous les ingrédients secs et ajoutez l’huile puis l’eau progressivement tout en remuant. Faites chauffer à feu moyen, en remuant jusqu’à ce que le mélange épaississe. Dès que la pâte commence à se décoller du fond de la casserole, éteignez le feu. Laissez tiédir et pétrissez à la main. Divisez la pâte en autant de morceaux que le nombre de colorants que vous avez. Mettez chaque morceau dans un récipient différent. Ajoutez des pigments dilués dans un peu d’eau dans chacun des pots, et pétrissez. Pour la conserver, il faut ranger la pâte à modeler dans des boîtes hermétiques.

 

Essayer encore

Bocaux de gâteaux

Mais qu’est-ce que c’est encore que cette histoire ?! L’idée est toute simple. Préparer une pâte …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.