Au menu : nettoyage de printemps du plancher pelvien au plafond utérin…

Topo

On sait bien qu’aucune d’entre nous n’est une véritable passionata du ménage, chères amies culottées, mais vous êtes comme tout le monde, il faut bien passer régulièrement un coup de balai ou d’aspirateur dans votre intérieur. Et « nettoyage de printemps » oblige, on sort les tapis, on récure, on rend notre chez-nous plus accueillant.
Vous voyez venir la métaphore ? Non ? Par intérieur, j’entends votre maison, voire votre voiture.. mais qu’en est-il de votre intérieur corporel ? Ben oui, mes chéries, une cuite par-ci, un gueuleton par-là, du stress à la pelle ; on n’a pas souvent une hygiène de vie irréprochable, et les cochonneries s’amassent… partout.
Certains se purifient au jus de bouleau, d’autres font un jeûne pour éliminer leurs calculs biliaires, tout ça c’est super, mais on pense rarement à nos organes génitaux où se logent parfois des kystes, de l’endométriose, des adhérences, ou des fibromes.
Alors c’est parti ! Pas besoin d’huile de coude, à peine quelques plantes, et on se refait des organes génitaux comme neufs !

Que faire ?

Associer 3 plantes en combinaison, impérativement en bio, et faciles à trouver :
achillée millefeuille, feuilles de framboisier et gingembre (racine fraîche râpée).
Tout d’abord, préparer une décoction d’achillée millefeuille : 30g dans 4 tasses d’eau froide à laisser mijoter jusqu’à ce que le liquide soit réduit de moitié, puis tamiser.
Préparer ensuite une infusion de feuilles de framboisier : 30 à 45g de feuilles pour 2 tasses d’eau chaude. Y rajouter le gingembre râpé (une bonne quantité de la racine).
Tamiser, puis mélanger les deux préparations.

La potion magique est prête : pas besoin de serpillière, il suffit de la siroter, à raison d’une demi tasse 3 fois par jour (mélange réchauffable à volonté, sans le refaire bouillir).
Le poivre de Cayenne étant aussi un dépuratif puissant, excellent pour la circulation et pour décongestionner les muqueuses, on peut en rajouter ½ cuillère à thé dans chaque tasse bue.
Ce traitement durera idéalement 6 semaines, histoire d’être sûre que le décrassage s’est opéré en profondeur. Alors les filles, n’hésitez plus à rafraîchir vos ovaires…

Voilà ; et n’oubliez pas, ni dieu, nichons !

par Sousou

Essayer encore

Au menu : la sécheresse vaginale…

Topo … qu’il convient de différencier du « défaut de lubrification ». La première est liée à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.